Le sac à dos: quelle est son histoire?

Parmi toutes les formes de sac qui existent, les sacs à dos sont les plus confortables. Ils permettent de transporter de grande quantité d’affaires, et de les porter aisément. Au dos, l’on ne sent pas vraiment la charge, et ils donnent l’avantage d’avoir les mains libres pour faire autre chose. On se souvient des premiers sacs d’école qui étaient toujours des sacs à dos. Certains les portent jusqu’au lycée, et même jusqu’à l’université. Les sacs à dos sont idéaux pour le boulot et aussi pour les voyages dont le séjour n’est pas très long. Dans la suite de cet article, nous dévoilerons l’histoire de ces sacs tant convoités jusqu’à nos jours.

sac à dos

L’histoire du sac à dos

Dès la préhistoire, les hommes inventent poteries et outres pour transporter les denrées alimentaires et le matériel. A partir du sixième siècle, la hotte en osier apparaît et se porte parfois sur le dos. Au dix septième siècle, on construit des cadres en bois fixés aux épaules à l’aide de lanières en cuir. En mil neuf cent neuf, le bois est remplacé par du métal, le cuir par de la toile, et le modèle est déposé par Ole F. Bergan, puis développé en France par Millet et Lafuma. C’est en mil neuf cent trente qu’un précurseur, Gabriel Lafuma devint, avec ses frères, le concepteur et l’inventeur du premier sac à dos. Sa première idée était d’équiper les enfants allant à l’école, tout simplement.
Le vingt deux janvier mil neuf cent trente six, la société Lafuma dépose un brevet pour son sac « tyrolien » qui inspire les tendances du sac à dos moderne. Nous voici à la naissance du premier sac à armature métallique complète. La première expédition française en Himalaya est tellement concluante que l’armée française l’adopte l’année suivante. Ce qui a fait une grande publicité, qui a permis à tout le monde de l’adopter au quotidien.

Laisser un commentaire